À propos de moi

 

Salut,

Mon nom est Myriam et je suis la fondatrice de La brocante à My. Je suis maman de deux garçons et belle-maman d’un garçon. Acheter des items d’occasion fait partie de mon univers depuis toujours, vouloir en avoir plus pour moins cher. 

Fière diplômée d’une technique en bureautique en 2006 et avec plus de 20 ans dans le domaine du secrétariat tant comme secrétaire médicale, adjointe administrative ou répartitrice au transport adapté.

En 2018, voulant changer d’emploi pour avoir une meilleure conciliation travail-famille, je me trouve un emploi dans ma ville. Après 9 mois, cet employeur me congédie et je réfléchis alors à ce que je voulais faire.

Dans mes plus vieux souvenirs, je voulais être mon propre patron, avoir mon entreprise. Avoir une vraie conciliation travail-famille. À l’été 2019, je vais à mon premier encan de succession avec mon conjoint. Elle ressemble aux émissions à la télévision. J’ai de la difficulté à comprendre l’encanteur. Il parle tellement rapidement, et ce, dans les 2 langues, français et anglais. Une passion est née. 

Mon côté écologique se renforce avec le temps, je veux faire plus pour l’environnement, la planète. J’aimerais laisser une planète plus saine à mes enfants, à leurs enfants et aux autres générations à venir. Quoi de mieux pour vouloir réduire mon empreinte écologique, que de donner une 2e vie à des objets. 

Comment est née mon idée de brocante? En faisait des recherches pour comment donner une 2e vie aux objets, je parcours des sites européens où le mot brocante, provient du mot brocanteur qui signifie "personne qui achète ou qui échange des objets d’occasion pour les revendre ou les échanger". Voilà ce que je veux, être brocanteuse. Au Québec, nous nous le mélangeons avec le terme antiquaires. 

Je décide, en décembre 2019, avec l’accord de mon conjoint, de débuter ma réserve pour avoir une Brocante vers le mois d’avril 2020. Avec la situation pandémique mondiale, le projet a été mis sur la glace un peu. Par contre, mon sous-sol était plein à craquer. Donc, j’ai enfin décidé le 6 juin 2020 de créer la page Facebook de La brocante à My. Par la suite, en voulant bonifier les articles à vendre, j’ai créé ce site. Après 4 mois d’opération, je loue un entrepôt près de la maison pour y mettre la majorité de la marchandise. Six mois plus tard, ma réserve compte près de 800 produits à vendre.

Un an plus tard, le site internet a plus de 650 produits différents affichés, j’ai une réserve de plus de 1500 articles et un peu plus de 700 articles vendus. J’essaie, dans la mesure du possible et selon les ventes réalisées, d’ajouter au moins une dizaine de nouveautés par semaines sur le site et j’en informe aussi ma communauté Facebook et Instagram. Lors de l’affichage des nouveautés, je m’adapte aux saisons et à la météo par exemple les traîneaux seront en vente pendant l’hiver.

Ma priorité est d’offrir des objets d’occasion propres et fonctionnels. Pour ce faire, lorsque j’achète ou reçois des lots, je lave, répare, si nécessaire, et par la suite ; je peux les photographier et les vendre. Parfois, je dois attendre avant de vendre des articles pour le bonifier ou de le réparer pendant la saison chaude. Tant et aussi longtemps que la brocante sera chez moi, je ne pourrai pas avoir de gros meubles parce que je ne possède pas la place pour les entreposer.

J’accepte également les dons d’articles en bon état de fonctionnement et complet. Je peux aussi vendre en consignation.

Au plaisir, 

Myriam