5 trucs pour minimiser le gaspillage alimentaire durant les Fêtes

Il n'y a rien que je déteste plus que de jeter la nourriture gaspillée dans le réfrigérateur. C'est pourquoi ma famille et moi mettons beaucoup d'efforts dans la gestion des restes. À l'approche des fêtes de fin d'année, voici quelques conseils à garder en tête pour éviter au maximum le gaspillage alimentaire. Le gaspillage alimentaire est un vrai fléau, on le sait. Mais avec un peu de planification et de bonnes intentions, il y a toujours, ou presque, moyen de l'éviter. Je partage avec vous des conseils pour éviter de gaspiller, en trop grand nombre, pour être période de réjouissance.

1. Résister à la tentation de « trop en faire »

J’ai été éduqué en disant que s’il y en a pour 5, il y en a pour 6. Je cuisine toujours en grande quantité pour ne pas en manquer. Je crois que c’est ancré en nous : on veut tellement bien recevoir et bien célébrer l’occasion durant les Fêtes que plusieurs personnes se lancent dans des projets de cuisine incroyables... Qui finit par ne pas se manger!

Alors avant d'entrer dans cet esprit de "richesse", demandez-vous si vous en avez vraiment besoin. Mais le simple fait d'y penser suffit parfois à tout réajuster.

Avez-vous vraiment besoin de six entrées différentes pour le réveillon, ou est-ce que trois suffisent ? Si vous faites des petits pains farcis, est-ce vraiment nécessaire d’en produire deux douzaines? Avez-vous besoin de préparer huit sortes de tartes différentes pour plaire à vos invités? Ou deux recettes que tout le monde adore deviendront-elles des succès ? Si vous aimez, cuisinez en grosse quantité (bonjour la recette de beignes), je vous recommande d’en donner à vos proches, à vos voisins pour répandre la joie.

2. Mieux estimer les portions

Quand on reçoit, ma plus grande peur est souvent de manquer de nourriture! J’avance même la théorie que c’est un trait hautement psychologique (et non basé sur la réalité), hérité des gens d’il y a quelques générations (ma grand-mère et ma mère), qui eux avaient connu ce que c’est de ne pas avoir assez à manger.

Mais même si je suis prise inconsciemment par cette peur moi aussi, je peux aussi réaliser qu’en fait, elle ne s’est JAMAIS matérialisée. Au contraire, les gens ont toujours tendance à trop manger durant toutes les occasions du temps des Fêtes ET il reste des tonnes de nourriture!

Alors que la règle universelle des traiteurs est de prévoir 20 % de nourriture en plus. Dans mon cas, je réduis facilement un peu la quantité, peut-être de
5 à 10 % environ.

3. Avoir un plan pour les restants

Prévoir des recettes à concocter avec les restants avant la soirée du réveillon. Je vous suggère de consulter vos sites de recettes favoris qui regorgent d’idées pour ça. En ayant au moins des options en tête, c’est plus facile de les apprêter autrement! Pendant les fêtes, conservez toutes ces belles pelures, « rognons » de légumes, carcasses de viande, etc. dans un sac au congélateur. Lorsqu’il est plein, faites un beau bouillon avec! Du bouillon maison, ça vaut de l’or dans une cuisine.

Et pour passer tous les surplus de légumes, autant ceux qui sont cuits que ceux qui commencent à avoir connu de meilleurs jours dans le frigo (incluant des légumes feuilles comme des épinards), il n’y a rien comme de faire un beau potage vide-frigo. En plus de notre base de légumes, on peut tout ajouter là-dedans : restants de viande en morceaux, pâtes ou riz déjà cuits, etc. Ce n’est pas pour rien que nos grands-mères faisaient autant de soupes!

4. Distribuer les restants

Vous le faites peut-être déjà informellement, mais pourquoi ne pas intégrer ceci complètement aux rassemblements des Fêtes? À la fin du repas, mettez à la vue des contenants (pot de yogourt, de margarine ou tout autre plat) pour tout le monde. Invitez ensuite les gens à aller se servir directement et à rapporter ce qui reste chez eux. Dans ce cas, vous ne resteriez pas pris avec trop de restants et les gens seront contents du congé de repas à faire pendant les congés.

Si vous n’avez pas assez de contenants pour tous, demandez à vos invités de préparer des sacs cadeaux identifiés et décorés pour l'occasion pour chaque famille ou couple, avec leurs contenants réutilisables dedans par exemple. Chacun repartira avec son sac et ça agrémentera la distribution des restants.

5. Dans le doute, congeler

Savez-vous que dans le meilleur des mondes, vous avez 4 ou maximum 5 jours pour disposer des restants? Alors si vous n’avez pas le temps de vous en occuper tout de suite, congelez le tout!

Avant la mi-décembre, ce serait donc une bonne idée de faire un ménage « vide-congélo » pour faire de la place. Assurez-vous également d’avoir suffisamment de contenants (de plusieurs formats et avec les bons couvercles) et de sacs à congélation.

Un autre truc pour vous souvenir de vos restants est d’identifier tous les contenants. Un crayon permanent avec un rouleau de ruban adhésif de peinture (il sera assez collant, mais vous pourrez facilement l’enlever) à côté de vos contenants pour faciliter l’identification. Parce que peut-être que vous croyez que vous vous souviendrez de tout ce qu’il y a dans ces beaux contenants, mais après quelques semaines/mois ça ne sera probablement plus le cas. Bien identifier le contenu et y ajouter la date, c’est toujours gagnant. Les restants congelés sont toujours bons pendant plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés