3 façons de conserver des fruits et légumes pendant l'hiver

Avec le temps froid qui commence, les dernières récoltes du jardin, les marchés publics qui vont prendre fin, il faut savoir comment avoir des fruits et des légumes locaux pour passer l'hiver. Donc, je partage avec vous mes trucs pour avoir des fruits et légumes locaux pendant tout l’hiver.

1-Congélation

La conservation au congélateur est la méthode la plus simple pour conserver les aliments. Le congélateur est mon meilleur ami, surtout en hiver. Je conserve, donc une bonne quantité de tomates broyée pour un soir plus fatigué, des pâtes avec sauce rosée. Étant donné que je fais une mégasauce à spaghetti que je congèle. Lorsque nous allons aux pommes au mois de septembre, nous cuisinons une bonne quantité de compote de pommes que je congèle en petite portion, une compote de poires, je peux congeler aussi. Les petits fruits se conservent bien au congélateur. Ils sont bons pour des smoothies, pour faire des tartes pour faire. Nous mangeons de la croustade soit aux pommes, soit aux fraises rhubarbe. Quoi faire avec les restants de maïs lors d’une épluchette avec des amis ? On enlève les grains de l’épi et on congèle. Parfait pour un chili, une soupe, un pâté chinois ou des tacos. Faire des cubes d’huile avec de fines herbes ou de l’ail. Je congèle aussi des raisins rouges ou du cassis, soit de les mettre dans un verre de vin ou comme collation glacée. La courge se conserve bien aussi en cube dans le congélateur. Les courgettes, les poireaux, les piments peuvent être coupés en cubes ou en lanières pour un sauté de légumes. Le gingembre peut aussi être congelé, soit entier, râpé, coupé en dé ou en purée.

2-Cuisinez-les

Comme mentionné plus haut, je cuisine des tomates avant de la congeler. Soit pour en faire de la sauce rosée ou de la sauce à spaghetti. C’est toujours un passe-partout les soirs d’hiver. Avec le surplus de basilic, se faire un pesto maison. Plusieurs recettes existent sur les Internet. Une bonne soupe aux légumes avec des carottes, céleri, tomates, ail. Ou encore des potages. Nous n'avons qu'à penser aux courges, aux carottes, aux navets, aux citrouilles, aux tomates, aux courgettes, aux poireaux, aux choux-fleurs, aux brocolis, aux asperges, bref plusieurs légumes peuvent être cuisinés en potage. Tout ce qui est cuisiné peut être fait en grande quantité et congeler par la suite en petites portions pour un dîner sur le pouce. Je cuisine aussi des confitures, fraises ou framboises; en tartes ou croustade, pommes, fraises, fraises et rhubarbe. Avec les pommes ou des poires, se faire des chips de pommes ou de poires; c’est meilleur pour la santé.

3-Chambre froide

Ce n’est pas aussi populaire que dans le temps de ma grand-mère. Je n’ai malheureusement pas de chambre froide dans mon petit jumelé. Cet endroit doit être un endroit sec, à l’abri de la lumière et que la température ambiante se situe entre 10°C et 20°C pour laisser évacuer l'éthylène. Les fruits et légumes ne doivent pas être entassés. Beaucoup de légumes peuvent se garder à cet endroit tels que les poivrons, les courges, les patates, les tomates, les pommes, l'ail, les oignons, les poireaux, les citrouilles, les navets, les carottes … Il faut retirer les élastiques parce que ceux-ci les abîment ce qui accélère leurs dégradations ainsi que les fruits et légumes du sac de plastique parce qu’ils causent de la condensation et favorisent les moisissures. Les patates et les oignons doivent être gardés dans un endroit sombre et tempéré et le plus éloigné l’un de l’autre. Vous pouvez garder votre gousse d’ail dans un sac de papier brun sur le comptoir. N’oubliez pas de vérifier vos légumes de temps en temps pour éviter de mauvaises surprises et la contamination des moisissures. Prenez les fruits ou les légumes qui semblent le plus défraîchis.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés